Achille, un héros homérique épris d’absolu


in LE HÉROS ADOLESCENT ET LA MORT N° 125

Auteur : Nicolas Evzonas

Résumé

La présente contribution explore à partir du texte original en grec ancien le personnage d’Achille dans l’Iliade d’Homère, oeuvre-matrice de la conception occidentale de l’héroïsme. L’auteur décèle un trait d’union psychologique reliant les paroles et les actes du plus valeureux des guerriers de l’Antiquité, qu’il érige en mythe et qu’il nomme « l’Éros de l’absolu ». L’idéalité paroxystique qui sous-tend ledit mythe est à l’origine de la légendaire fureur d’Achille, à savoir la colère déferlante déclenchée par la contestation de sa préséance, aggravée par la perte de son compagnon de guerre, stimulée par le drame de la vieillesse et de la mort et enfin transfigurée par le chant et le souvenir. Homère s’avère in fine le Père de la « horde primitive » des affects.
Mots-clés : Homère – Iliade – Achille – Mythe psychologique – fureur – Éros de l’absolu – Idéalité – Narcissisme – Sadomasochisme – Deuil – Cannibalisme – Jeunesse – Mort.


Summary

This article explores the character Achilles, as presented in the original ancient Greek text of Homer’s Iliad. Homer’s poem is the literary matrix of the Western conception of heroism and this paper sheds light on the psychological connection joining the bravest words and deeds of the warriors of the Classical world, posited here as a myth and referred to as the ‘Eros of the Absolute.’ The paroxysmal ideality underlying this myth lies at the origin of Achilles’s legendary. the overwhelming rage unleashed by contestation of his precedence, made worse still by the loss of his companion in arms, intensified by the tragedy of ageing and death and finally transfigured through song and remembrance. Homer may thus be seen as the Father of the ‘primitive horde’ of affects.
Key-words : Homer –!The Iliad – Achilles – Psychological Myth – The Eros of the Absolute – Ideality – Narcissism – Sado-masochism – Bereavement – Cannibalism – Youth – Death.