Amour du leader et autorité du politique


in L'AUTORITÉ DANS LA CITÉ N° 133

Auteur : Sophie de Mijolla-Mellor

Résumé

Le bénéfice de la fusion groupale selon la modalité archaïque du lien à la mère c’est d’abord qu’il rend inutile l’autorité dans la mesure où celui qui ordonne et celui qui obéit sont supposés ne faire plus qu’un. à ce niveau l’ordre et l’autorité fusionnent et n’ont pas lieu d’être dissociés. Il n’y a pas de « pouvoir personnel » du tyran mais la canalisation d’un besoin identificatoire au moyen d’un mythe que le leader incarne.


Mots-clés : Dictateur – Lien passionnel – Nazisme – Mère archaïque – Autorité fusionnelle.


Summary

The main benefit of group fusion based on the archaic model of the bond with the mother lies in the fact that it renders authority pointless, in that the person giving the orders and the person obeying them have supposedly become one. At this point, order and authority also fuse and there is no argument for attempting to dissociate them. We should not, then, speak in terms of the tyrant’s ‘personal power’, but rather of channelling a need to seek an identity though the myth embodied by the leader.


Key-words : Dictator – Bonds of passion - Nazism – Archaic mother - Fusional authority