Choix pervers, choix sublimé


in L’ACTE POÉTIQUE N° 109

Auteur : Sophie de Mijolla-Mellor

Résumé

En proposant la notion de « choix de la sublimation » l’auteur souligne que la sublimation est ouverte à tout moment, de même qu’est également possible ce que Freud appelle la «désublimation» qui n’est en fait qu’une option différente de celle dans lequel le sujet s’était initialement engagé. A partir de l’analyse de l’esthétisme, ce texte éclaire un aspect particulier de la question, soit la proximité entre le choix pervers et le choix sublimé qui opèrent tous deux un mouvement de contournement de l’interdit et parviennent, moyennant certaines limites, non seulement à maintenir l’écoulement du flux mais à le renforcer du fait de cet obstacle.

 

Mots-clés : Sublimation – Choix – Esthétisme – Perversion – Plaisir scopique.


Summary

By positing the notion of ‘sublimation as a choice’, the author highlights the fact that sublimation is possible at any moment, as is also what Freud calls ‘desublimation,’ an alternative course, different to that upon which the subject had initially embarked. This text begins with an analysis of aestheticism in order to shed light on a specific aspect of this question, that of the proximity between perverse and sublimated choices, both of which circumvent what is forbidden and succeed, despite a number of limitations, not only in maintaining the circulation of libidinal flux but also in strengthening it thanks to this obstacle.