Gardiens !


in CONFORMISME ET CONSERVATISME N° 136

Auteur : Pina Padar

Résumé

Ayant pris son essor suite à la Révolution Française, l’idéologie conservatrice est prudente concernant les changements radicaux dans la société. Elle veut assurer la perpétuité de l’état en s’appuyant sur le traditionnel et sur la notion de stabilité. Ce travail a pour objectif d’analyser le discours adopté par l’idéologie conservatrice pour faciliter l’implantation des politiques néo-libérales, au vu de la pensée de Jürgen Habermas, un des héritiers de l’école de Francfort. L’accent sera mis sur le rapport du discours conservateur avec les fantasmes d’omnipotence.


Mots-clés : Turquie – Conservatisme, Idéologie – École de Francfort – Habermas.


Summary

Having peaked in the period following the French Revolution, conservative ideology shows itself to be prudent as regards radical social change. Its purpose is to perpetuate the state by drawing on tradition and stability. This paper examines the discourse adopted by conservative ideology as it attempts to make way for neo-liberal political thinking, and this from the perspective of the work of Jürgen Habermas, a follower of the Frankfurt School. We will concentrate on the relationship between conservative discourse and fantasies of all powerfulness.


Key-words : Turkey – Conservatism - Ideology – Frankfurt School – Habermas.