L’animal : le plus proche, le plus lointain


in L’ANIMAL DE COMPAGNIE N° 142

Auteur : Sandrine Willems

Résumé

« Mon chien, mon chat, c’est comme mon âme » : si tant d’entre nous ont pu le penser, plus ou moins secrètement, n’est-ce pas que l’animal de compagnie peut nous devenir plus proche qu’un humain ? En nous apportant tout autre chose – lui qui est tout autre que l’humain ? Au point que certains voient en lui une sorte d’incarnation du « divin », de la « grâce » – ce qui est là gratuitement, « pour rien » – sinon, justement, pour faire place à l’âme ?

 

Mots-clés: Âme, Tout-autre, Gratuit, Affect pur, Esthétique


Summary


Animals - So Near, So Far

‘My dog, my cat, they are my very soul’. If many of us have already shared this thought, however secretly, should we thus conclude that our pets are sometimes closer to us than fellow human beings? Pets bring us something quite different, and they are indeed anything but human. Some see their pets as an incarnation of the ‘divine’ or of ‘grace’, i.e. something that is given freely, ‘for nothing’ and which, so appropriately, makes way for the soul.

 

Key-words: Soul, Any Other, Free, Pure Affect, Aesthetic