L’aveu : théorie psychanalytique et réalité juridique


in RELIRE THEODOR REIK  N° 139

Auteur : Sophie de Mijolla-Mellor

Résumé

Les motivations de celui qui cherche à obtenir les aveux et de celui qui les donne ne sont pas nécessairement complémentaires. Au pourquoi des aveux se substitue dès lors une interrogation sur le comment, c’est-à-dire sur les modalités intrapsychiques de l’aveu. on évoquera ici à partir de la notion de « besoin d’avouer » un apport majeur de Theodor Reik à la psychanalyse et à la criminologie.


Mots-clés : Crime – Culpabilité – Masochisme – Besoin de punition – Logique juridique.


Summary

The motivations of a person seeking to obtain a confession and those of the person confessing are not necessarily complementary. The ‘why’ of confessing is thereby replaced by the ‘how’ of the means by which the confession is obtained, in other words the intra-psychical modalities of confessing. We will study the question of the ‘compulsion to confess’ in the light of the major contributions made to the fields of psychoanalysis and criminology by Theodor Reik.


Key-words : Crime – Guilt – Masochism – Need of punishment – Legal Logic.