L’animal dit « de compagnie »


in L’ANIMAL DE COMPAGNIE N° 142

Auteur : Sophie De Mijolla-Mellor

Résumé


Ce texte ne porte pas sur la psyché animale et moins encore sur les modèles animaux qui régissent aussi la nôtre mais il tente d’analyser à partir de la pratique clinique et des confidences des auteurs de la littérature le désir humain d’être en compagnie d’un animal privilégié. Son objet est donc de tenter de cerner ce qui fait compagnie dans l’animal et quel type d’attente s’adresse aux animaux de compagnie auxquels nous accordons une part importante de nos investissements alors même qu’ils ne sont d’aucune utilité pratique et s’avèrent souvent source de divers tracas.

 

Mots-clés : Amour, Solitude, Indépendance, Narcissisme, Euthanasie, Environnement non-humain, Chats


Summary


Being in the Company of One’s Pet

This text does not set out to discuss the animal psyche, and even less the animal models which also govern our own, but rather attempts to analyse the human desire to be in the company of a pet and this from the vantage point of clinical practice and literary writing on the subject. Our aim is therefore to identify what it is in animals which makes them such good companions and what type of expectations we place in our pets, in that we invest deeply in them and that they are of no practical use to us, often quite the contrary.

 

Key-words : Love, Solitude, Independence, Narcissism, Euthanasia, Non-Human Environment, Cats