Le chien, une figure de compagnon polyvalent


in L’ANIMAL DE COMPAGNIE N° 142

Auteur : Jean-Marie Brohm

Résumé

Le chien domestique (canis familiaris) est le premier animal domestiqué par l’homme. Présent dans presque toutes les sociétés humaines, il est capable de remplir de très nombreuses fonctions : économiques (chiens de trait), sécuritaires (chiens policiers), militaires (chiens d’assaut), scientifiques (objet de vivisection), humanitaires (chiens guides d’aveugles, chiens sauveteurs, chiens auxiliaires de vie), sportives (chiens de traîneaux, chiens de course), alimentaires (chien de boucherie). Les très nombreuses races de chiens permettent une grande variété de relations de compagnonnage. Si « l’ami le plus fidèle de l’homme » est souvent traité comme un animal familier et même familial en tant que quasi personne et objet d’amour, il est aussi l’objet de nombreuses phobies, d’où l’ambivalence culturelle du chien.

 

Mots-clés : Domestication, Fonctions du chien, Relations de compagnonnage, Objet d’amour, Phobies du chien, Ambivalence culturelle


Summary

Dogs, a Polyvalent Companion

The domestic dog (canis familiaris) was the first animal to be domesticated by man. Dogs are present in almost all human societies and are capable of fulfilling numerous functions, be they economic (sleigh dogs), security related (police dogs), military (combat dog), scientific (vivisection), humanitarian (guide dogs for the blind, search and rescue dogs, assistance dogs), sport related (sleigh dogs, racing dogs) or food related (butcher’s dog). The large variety of races available make way for very various forms of companionship. While man’s ‘best friend’ is often almost treated as a member of the family and an object of love, dogs are also the object of numerous phobias and a certain cultural ambivalence is therefore associated with them.

 

Key-words : Domestication, Polymorphism, Functions of the Dog, ompanionship Relations, Love Object, Dog Phobias, Cultural Ambiguity