Les Soprano et la psychanalyse: plaisir de fiction et transgression


in L'IMAGE DE LA PSYCHANALYSE AU CINÉMA N° 131

Auteur : Pablo Bergami G. Barbosa

Résumé

Le présent article explore la représentation de la psychanalyse dans Les Soprano, série télévisée pionnière de l’«âge d’or des séries ». L’auteur explore la précision, inédite dans la production audiovisuelle, de la représentation de la psychanalyse au centre de la série, mais l’accent est mis sur une influence plus profonde de la psychanalyse sur celle-ci. Ainsi, Les Soprano pourrait être caractérisée comme une série « psychanalytique » en ce qu’elle va à la fois entretenir le « plaisir de fiction » typique des films de gangsters, tout en frustrant plusieurs des attentes de satisfaction des spectateurs, mettant au jour les scénarios fantasmatiques sous-jacents typiques de ce genre.


Mots-clés : Psychanalyse – Séries télévisées – Les Soprano – Plaisir de fiction – Transgression.


Summary

This paper explores the portrayal of psychoanalysis in The Sopranos, the series which ushered in the ‘golden age’ of the television series. The author explores the precision with which psychoanalysis is depicted, a precision unprecedented within the context of audio-visual production, while shedding light upon the deeper level of influence psychoanalysis exerted over the series. The Sopranos could, then, be characterized as a ‘psychoanalytical’ series, in that it entertains both a form of ‘pleasure in fiction’ typical of gangster movies, while at the same time frustrating several of the foreseeable satisfactions such films grant, and bringing to light the underlying fantasmatic scenarios typical of the genre.


Key-words : Psychoanalysis - Television series - The Sopranos - Pleasure in fiction – Transgression.