Reik scénographe ? Une scène psychanalytique pour les rythmes pulsionnels


in RELIRE THEODOR REIK  N° 139

Auteur : Lionel Raufast

Résumé

En s’intéressant au temps du deviner, temps intuitif de résonance entre l’analyste et le patient, Reik est amené à réhabiliter des modes de communications archaïques passant par la sensualité. C’est ici que se déploie le temps de la troisième oreille. Ce travail tente de montrer qu’on aurait bien tort de limiter cette scène de la troisième oreille à la prise en compte des aspects les plus sensoriels de la représentation. Reik va plus loin. Dans son étude de la clinique psychanalytique, il va être amené à fonder les bases métapsychologiques du contact pulsionnel direct et de ses variations rythmiques.


Mots-clés : Reik – Contact pulsionnel – Rythme – Sensualité – Troisième oreille.


Summary

Reik explored the moments of guesswork, moments of intuitive resonance between analyst and patient, thereby rehabilitating archaic modes of communication based on sensoriality. Such moments are those of the Third Ear. This paper shows that we are wrong to limit interventions of the Third Ear to the most sensorial aspects of representation. Reik goes much further than this. In his study on clinical psychoanalysis, he makes way for the metapsychological foundations of direct drive contact and its rhythmical variations.


Key-words : Reik – Instinctual contact – Rhythm – Sensuality – Third Ear.