BEBES ET PARENTS EN DIFFICULTES



Numéro 135
ISBN : 978-2-84795-356-5
180 pages
Date de parution : Juin 2016
23.50 €



Éditorial

Nous avions publié en 2015, dans le numéro 130 de Topique, un ensemble d’échanges avec nos collègues nord-américains de l’American College of Psychoanalysts à propos du développement de l’enfant vu par la psychanalyse aux États-Unis et en France, sous le titre «Regards croisés sur l’enfant».

Notre objectif aujourd’hui est à nouveau de confronter les approches de psychanalystes français et nord-américains sur des sujets ayant trait à l’enfance: utilisons-nous les mêmes approches théoriques? Quelles sont les thérapies qui se réclament de la psychanalyse pour la prise en charge des troubles précoces de la relation parent/infans?

Comme le faisait remarquer en introduction du colloque de 2015 notre collègue, le DrStefano Bolognini, Président de l'Association Psychanalytique Internationale: «C'est une pratique bien établie que celle des psychanalystes qui appliquent la pensée et la pratique psychanalytique au traitement des troubles de l'enfance et de l'adolescence. Cependant, dans de nombreux cas, l'on peut s'étonner de constater que même parmi les pays très développés technologiquement parlant, cette pratique n'est pas considérée ainsi par le public en général et les communautés médicales, aussi absurde que cela puisse paraître après des décennies d'études et de thérapies fructueuses effectuées dans ce secteur. Bien trop souvent, même de nos jours, des enfants et adolescents qui ont besoin de traitement de type analytique sont exclusivement traités par des médicaments psychotropes à fortes doses. (…)Il y a beaucoup de travail à réaliser dans ce domaine, pour changer ce qu'il reste d'attitudes négatives dans le public, et les résistances des systèmes de santé qui sont toujours sous l'influence dominatrice des cercles intellectuels traditionnels et du puissant lobby pharmaceutique.»

Savoir écouter le trouble probable dans la relation parent-enfant au lieu de ne se focaliser que sur l'enfant, explorer les projections, l'échange des rôles, les identifications intergénérationnelles, les fantasmes, les peurs, tels qu’ils déterminent la réalité relationnelle est en effet trop souvent mis de côté pour ne considérer que la «maladie» psychique chez l’enfant, donnée comme une malchance indépendante de l’interrelation familiale. Il y a là un risque voire une situation de fait face à laquelle une mise en commun des efforts des psychanalystes est indispensable.

Au-delà de cet appel, dont on pourrait s’étonner qu’il soit nécessaire aujourd’hui, on trouvera aussi dans ce numéro des considérations qui touchent à des problèmes sociaux urgents qu’il s’agisse des abus et négligences à l’égard des enfants, des carences, des situations de traumatismes précoces liés à la dépression maternelle ou à la prématurité du bébé.

Il nous faut donc continuer d’affirmer haut et fort la culture et la pratique psychanalytiques car elles ont transformé les mentalités et les attentes de la conscience collective pour permettre aux nouveaux êtres humains de se développer et de grandir.


Sophie de Mijolla-Mellor


Sommaire du numéro



• La représentation de l’infans dans la psyché de sa mère
Harold P. Blum

• Est-ce que je dois prendre mon bébé (avant l’âge d’un an) dans les bras ?
Jerome S Blackman

• Suites et séquelles de l’intrusion maternelle
Sophie de Mijolla-Mellor

• Il y a quelqu’un ? Dépression du postpartum et attachement
Eva D. Papiasvili
, Linda A. Mayers

• Les mésaventures de la notion de dépression essentielle
Drina Candilis-Huisman

• Conséquences précoces de la privation maternelle au cours de la période préoedipienne
Beatriz Markman Reubins

• La relation entre les parents et le bébé prématuré
Catherine Vanier

• Travail d’interprétation et d’intervention directe auprès des bébés
Christine Anzieu-Premmereur

• Mères aveugles de bébés en souffrance
Tevfika Ikiz

• Quels soins pour des enfants avec des manifestations autistiques dans nos services de psychiatrie de proximité?
Gisèle Apter
, Hélène Oguibénine
, François Medjkane

• Regards croisés sur une pathologie développementale d’origine génétique.
Rémy Potier
, Olivier Putois
, Stanislas Lyonnet
, Jonathan B. Weitzman
, F. Villa

• L’identification chez l’enfant autiste: parcours et extension du concept dans la théorie post Kleinienne
Marilia Franco e Silvia Velano

• L’émergence de la parole chez l’enfant à la croisée de la médecine génétique et de la psychanalyse
Manoel Madeira
, Andréa Varela

• La violence du silence. Une mère sans voix
Géraldine Moulin

• Entre idéal dépassé et norme imposée: une représentation figée du père projetée dans une société en mutation
Aziz Essadek
, Adèle Assous
, Bernard Golse
, Magali Chabin-Fenlon
, Corinne Fernet-Lucas