LE MARTYRE



Numéro 113
ISBN : 978-2-84795-180-6
220 pages
Date de parution : Février 2011
21.00 €

Achetez ce numéro

Éditorial

Le sacrifice du martyr constitue la forme la plus parfaite du choix en ce qu’il implique simultanément la certitude de l’élection et la promotion à l’absolu de ce qui en a fait l’objet. Aussi les renoncements en l’occurrence sont-ils l’inverse d’une perte. Ils assurent au contraire au sujet une possession indubitable, certes payée au prix fort, mais sans regret et même dans la fierté de l’accomplissement personnel.

La notion de sublimation est indissociable de ce mouvement sacrificatoire mais – contrairement à la définition habituellement reçue – ce n’est pas seulement l’exercice de la sexualité qui est ainsi immolé au bénéfice des activités dites «valorisées» mais c’est en fait le sujet qui s’offre tout entier afin de devenir celui pour qui le sacrifice s’accomplit, c'est-à-dire lui-même porté à la dimension de l’idéal collectif. C’est toujours le passage des limites de l’Un vers l’extension au Multiple qui est la forme propre à animer ce type de mouvement sublimatoire.

La mort pour survivre implique une opération particulière du narcissisme que l’on peut assimiler à un processus de sublimation. Elle se présente comme la certitude qui se fait jour dans la conscience du sujet qu’il lui faut commencer par renoncer à la vie pour la trouver.

Cette expérience est aussi bien celle du laïque que du religieux dans la mesure où l’immortalité attendue n’est bien évidemment pas celle de la vie quotidienne qui se prolongerait indéfiniment au-delà du tombeau mais celle qui s’acquiert dans l’instant du renoncement à la durée. Aussi la mort n’est qu’une apparence et, face à son bourreau, le martyr est au-delà de la vie que celui-ci prétend lui prendre tandis que le trépas ne fait que confirmer pour lui l’accès à la vie éternelle dans laquelle il a choisi d’exister. Toute l’iconographie des martyrs est là pour en attester et n’interpréter le sourire infini des multiples Saint Sébastien percés de flèches que comme une jouissance masochiste de la douleur serait réducteur. En réalité, la joie du martyr réside dans la certitude qu’il est paradoxalement en train de naître à la vraie vie en abandonnant un semblant de celle-ci à des exécuteurs qui ne peuvent ni le contraindre ni l’atteindre.

Le sens de la vie n’est alors pas contenu dans les actes individuels mais dans la capacité du sujet à les transfigurer suivant un modèle qui appartient à une autre vie. Et le mal n’a pas d’épaisseur ontologique puisqu’il fait partie de la création divine. La mort pour survivre n’est pas recherchée pour autant, et il n’y a pas non plus de quête narcissique de la gloire dans cette démarche car celle-ci est déjà acquise et partagée.

On lira dans ce numéro de Topique des contributions psychanalytiques qui éclairent cette notion tant sur dans le domaine religieux que laïque.

Sophie de Mijolla-Mellor


Sommaire du numéro



• Histoire de quelques concepts dans les trois monothéismes: sainteté, sanctification, témoignage, martyre
Dominique de Courcelles

• Martyre protestant
Philippe Gutton

• Repères pour penser le martyre chrétien
Véronique Donard

• Le mystère du sang
Georges Zimra

• Martyr(e) : Témoin de vie ou témoin de mort ?
Antoine Courban

• Le martyr, témoin de l’idéal
Gérard Bonnet

• Martyre blanc et martyr rouge. Proposition théologique
Véronique Margron

• Le martyre: la dialectique du vivre et du mourir
Laurent Lemoine

• Hypothèses sur le Fils de l’Homme
Alain Houziaux

• Martyr et témoin: les mythes de Daniel Mendelsohn
Max Kohn

• La passion de Husayn Mansûr Al-Hallaj
Soraya Ayouch

• L’écrivain martyr dans le Léviathan de Paul Auster
Francis Drossart

• Les nouveaux martyrs : l’agonie de l’identité
Nader Barzin

• Lascif Saint Sébastien
Dominique Fessaguet

• Le «choc» des idéaux. Le cinéma révélateur de l’identité martyre
Rémy Potier

• Saints et martyrs dans la spiritualité orthodoxe : la réception de la tradition hagiographique
Vassiliki-Piyi Christopoulou

• D’une guerre à l’autre: le sacrifice
Sophie De Mijolla-Mellor