RACE, NATION, MONDIALISATION



Numéro 137
ISBN : 978-2-84795-358-9
149 pages
Date de parution : Décembre 2016
23.50 €



Éditorial

Même s’il apparaît acquis de désolidariser la notion de culture vis-à-vis de celle de race, néanmoins les ambiguïtés idéologiques entretenues entre la notion de peuple, de population, de nation et de « race » surtout dans le contexte de la nouvelle mondialisation du « post ethnic» « post racial » rendent nécessaire de reprendre ce travail dans une perspective interdisciplinaire en faisant appel à l’anthropologie, la géographie, la psychanalyse, la philosophie, les sciences politiques et sociales, l’histoire et l’économie. Les textes de ce numéro, qui sera ultérieurement suivi de deux autres, s’appuient sur l’étude de l’affirmation et dépassement de l’identité raciale chez les intellectuels africains-américains et africains et de la notion d’un « au-delà de la race » défini à partir d’une passion identitaire partagée et étudient sur un plan psychologique et psychanalytique les déterminants psychiques de la pulsion de ségrégation comme avatar du narcissisme. On y évoque notamment la notion d’arrogance du point de vue individuel et collectif, de même que celles d’irrespect, de mépris et d’invisibilité sociale, tels qu’ils génèrent la lutte pour la reconnaissance et même pour l’existence. Est également posée la différence entre citoyenneté et identité nationale : celle des « citoyen du monde » et celle des « sans domicile fixe ». L’étude du destin des différents types d’agencements et de logiques qui constituent les invariants de la notion de race à l’heure de la mondialisation et de la création de nouvelles altérités sera rapprochée des perspectives historiques, éthiques et épistémologiques qui démontrent comment les identités deviennent objet de la manipulation de l’opinion.


Sophie de MIJOLLA-MELLOR


Sommaire du numéro



• Corporéité et race : l’histoire abrégée d’une construction et de ses fonctions usuelles
El Hadji Ibrahima Diop

• L’impensé d’un humanisme, l’autre paradoxe de Condorcet. Considérations autour des Réflexions sur l’esclavage des Nègres
Mamadou K. Gano

• Transfiguration socioculturelle à l’École normale William Ponty, prélude du panafricanisme
Boubacar Niane

• L’arrogance du préjugé raciste
Sophie de Mijolla-Mellor

• Citoyenneté ou identité nationale: l’identité des citoyens du monde et des sans domicile fixe
Ségolène Payan

• Les jeunes des quartiers populaires: affirmer «être musulman», en réaction à la stigmatisation, dans un contexte de mondialisation
Joëlle Bordet

• Race et nation: de l’imaginaire féodal aux livres d’école de la IIIe République
Brigitte Demeure

• Vers l’effacement de l’agorá : enjeux sociaux et cliniques
Maxence Smaniotto

• Esquisse d’une métapsychologie de l’identité
Philippe Drweski

• Naturalisation de la différence en tant que race et quelques symptômes du racisme à la lumière de la psychanalyse
Marcelo Bafica Coelho
, Marilia Etienne Arreguy

• L’unique rive de la méditerranée
Antoine Courban